Kidnapping de M. Soumaila Cissé, député et chef de file de l’opposition malienne, Bah Oury Adresse une Lettre au President Malien3 min read

Spread the love

Ce Mercredi 10 Juin, Bah Oury a lui même été voir le premier représentant  du Mali en Guinee, son execellence Mr l’ambassadeur pour lui  une lettre adresse au président malien, concernamnt M. Soumaila Cissé, député et chef de file de l’opposition malienne qui est détenu en captivité par des ravisseurs dont les identités ne sont pas connues.

Voici une photo de la rencontre en Bah Oury et l’Ambassadeur.

 

Bah Oury et l'ambassadeur du Mali en Guinee

Veuillez lire le contenu de la lettre ci-dessosus.

A l’attention de son excellence

Le Président Ibrahima B. KEITA du Mali

S/C Monsieur l’ambassadeur du Mali en Guinée

Conakry

 

Excellence Monsieur le Président,

Voilà 75 jours, depuis que M. Soumaila Cissé, député et chef de file de l’opposition malienne est détenu en captivité par des ravisseurs dont les identités ne sont pas connues. Ce kidnapping d’un très grand personnage de la classe politique de votre pays est une atteinte à la souveraineté de l’Etat malien. Cette longue et douloureuse privation de la liberté de M. Soumaila Cissé, nous interpelle et nous oblige à ne pas garder le silence devant cette agression contre la démocratie. Nous sommes solidaires au peuple malien qui est confronté à de multiples conflits et à des privations de toutes natures.

Excellence, Monsieur le Président

Nous vous exhortons à multiplier les efforts pour permettre le retour sain et sauf de M. Soumaila Cissé auprès des siens. Sa libération contribuera sans aucun doute à restaurer la confiance et la solidarité entre les maliens épris de paix et de justice. Nous comptons sur vous pour favoriser la mobilisation du plus grand nombre pour concourir au dénouement de cette crise.

Excellence, Monsieur le Président

Voilà quelques décennies deux Chefs d’Etat guinéen et malien avaient déclaré sur les bords du fleuve Niger « la Guinée et le Mali, sont les deux poumons d’un même corps ». Cette assertion est vraie au regard de l’appartenance des deux pays à une même aire historique et culturelle d’une part et à la proximité de leur peuplement d’autre part. Cette réalité incontournable nous amène à juste titre à vous exprimer nos profondes inquiétudes sur la persistance de la crise sécuritaire au Sahel. La recrudescence des tueries intercommunautaires dans le centre nous afflige et nous préoccupe car comme par effet domino aucun des Etats limitrophes du votre ne sera épargné si des actions vigoureuses préventives ne sont pas engagées le plus rapidement.

En définitive la restauration de la sécurité de tous les enfants du Mali est également notre vœu. Nous sommes à cet égard interdépendants et par conséquent solidaires dans les malheurs et aussi dans les moments de bonheur.

Excellence, Monsieur le Président

Nous mesurons le poids de vos responsabilités dans un contexte particulièrement difficile et dangereux. Nous vous souhaitons la baraka pour retrouver et ramener sain et sauf M. Soumaila Cissé et aussi pour contribuer efficacement à tracer les sillons du retour à la stabilité et à la paix de ce grand pays qu’est le Mali.

Nous vous remercions pour votre bienveillante attention et vous prions, Excellence Monsieur le Président d’agréer l’expression de notre très haute considération.

Conakry le 10 juin 2020

 

BAH Oury

Ancien ministre de la réconciliation nationale

Leader politique

BAH Oury

BAH Oury

Laissez votre commentaire

© Tous les droits sont réservés 2020